+41 78 974 75 42

Trucs et astuces pour un hiver au chaud

Cette année, c’est décidé, l’hiver sera douillet et confortable. Mais aussi placé sous le signe de l’anti-gaspillage. C’est dans l’air du temps ! Quelques astuces et un tout petit peu d’organisation suffisent pour avoir chaud sans dilapider l’énergie. Exemples choisis.

-Avez-vous pensé au service de la chaudière ?
Une chaudière contrôlée régulièrement fonctionne mieux et consomme moins d’énergie. Un petit dépôt de quelques millimètres de suie ou un brûleur mal réglé, et voilà 5% d’énergie qui se perdent dans la nature.

-Attention aux radiateurs
Les radiateurs ont besoin d’air autour d’eux. Cela favorise le rayonnement de chaleur. Etendre du linge sur un radiateur ou cacher celui-ci derrière un rideau ou un meuble, consomme jusqu’à 20% d’énergie inutilement.

-Place aux vannes
Maintenir une température agréable dans une pièce, quelles que soient les conditions, c’est le rôle des vannes thermostatiques. Grâce à elles, on gagne 20% d’énergie.

-De haut en bas
De l’air finit toujours par s’accumuler dans les tuyaux et dans les radiateurs. Et un radiateur qui contient de l’air chauffe moins bien.
Petit test facile : s’il est froid en haut, mais chaud en bas, c’est le moment de le purger. En revanche, lorsqu’il est chaud en haut et froid en bas, tout est normal.

-Températures idéales
Savourer une chaleur agréable en optimisant la consommation d’énergie ? Rien de plus simple en adoptant les niveaux de température suivants :
Séjour 20°-21° (vanne thermostatique sur la position 3-4)
Chambre à coucher 18° (vanne sur 2)
Salle de bains 22° (vanne sur 4)
Cuisine 20° (vanne sur 2-3)
Pièce peu occupée 14-16° (vanne sur 1-2)

-1 degré de moins
Baisser la température du logement d’un seul petit degré permet d’économiser 5 à 7% d’énergie chauffage. Sans s’en rendre compte.

-Tous au même niveau
Tous les radiateurs d’une même pièce devraient être réglés de la même manière, thermostat sur la même position. En éteindre un et mettre l’autre à fond augmente la consommation.

-Dormir fenêtres ouvertes
Rien de tel qu’une bonne nuit de sommeil à l’air frais. Même en hiver… Mais comment faire pour consommer le moins d’énergie possible ?
Régler le thermostat du radiateur au minimum. Baisser complètement les stores.
Entrouvrir les battants de la fenêtre de 10 cm, pas plus.

-Vive le thermostat
Si en hiver la température de l’une de vos pièces est trop élevée, il est plus économique de régler la chaleur avec le thermostat plutôt que d’entrouvrir les fenêtres pendant plusieurs heures.

-Aérer à fond mais pas longtemps
Saviez-vous que le changement d’air d’une pièce se fait en moins de 5 minutes ? Mieux vaut ouvrir les fenêtres en grand, 3 à 5 fois par jour, plutôt que de les laisser entrebâillées. Les meubles et les murs n’ont ainsi pas le temps de se refroidir.

-A la nuit tombée
Un geste tout simple, qui favorise aussi l’intimité : fermer stores, volets ou rideaux dès qu’il fait nuit. C’est comme si vous rajoutiez une couverture sur votre lit. Et voilà encore 4% d’énergie économisée.

-Soleil d’hiver
Laisser le soleil entrer à flots par la fenêtre est aussi bon pour le moral que pour le confort. Pour le porte-monnaie aussi, d’ailleurs, puisque la pièce se réchauffe toute seule par effet de serre.

-En vacances
Vous partez en vacances… Pourquoi chauffer une maison vide ? La chaudière possède une position « hors-gel » qui ne demande qu’à être activée.

-Un bon feu
La cheminée est un redoutable aspirateur à calories. Alors qu’il suffit de fermer la trappe du canal, une fois le feu éteint, pour bien isoler votre salon du froid extérieur.

-Changer les joints
Il existe toutes sortes de modèles de joints étanches. Très faciles à installer, ils stoppent les entrées d’air froid aux portes et fenêtres. Inutile de chauffer la rue !

-Bonne conduite
L’eau chaude qui circule dans une conduite toute nue se refroidit en traversant le garage ou la cave non chauffés. Alors qu’en isolant ces quelques mètres de tuyaux, on conserve la totalité de la chaleur d’un bout à l’autre du circuit.

-La solution miracle
La meilleure économie d’énergie, celle qui apporte les résultats les plus spectaculaires, s’appelle : I-SO-LA-TION. A privilégier au moment de se lancer dans des travaux de rénovation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *